FeaturedFootball nationalLinafoot

VL1: Encore un nul dans un classico

On prend les mêmes et on recommence. Le nul reste le plat préféré du Classico congolais. Pas de vainqueur ce dimanche 1er septembre 2019 entre V. Club et Mazembe. En match comptant pour la 3ème journée de la Vodacom Ligue 1, les 2 ogres du football RD-congolais se sont neutralisées dans un stade des Martyrs presque désert, 0-0 score final. Et pourtant, les occasions, il y en a eu. Dès la 6ème minute, Zakaria est fauché à l’entrée de la surface. Le coup-franc de Luzolo qui s’en suit oblige Gbohouo à se déployer pour mettre la balle en corner. V. Club multiplie les assauts mais pèche dans le dernier geste. Après les citrons, Mazembe se ressaisit petit à peu. Les corbeaux ont la balle pour la plupart du temps mais bute face au bloc indéboulonnable des moscovites. L’action du match, côté Mazembe est à mettre au crédit d’Isaac Amoah. Entré en cours de jeu, le ghanéen lance un missile de 30 mètres, Lukong vigilent détourne le cuir en corner. En fin de match, Moloko et Tuisila ratent de peu de tuer le match. Parti en contre, Moloko devance la sortie du portier ivoirien de Mazembe et s’ouvre grandement le chemin de buts mais tergiverse dans le dernier geste et se voit chipper la balle par Issama. Quelques minutes plus tard, c’est Rossein dans un nouvel épisode de ses shows qui dépose tour à tour Ochaya et Mondeko mais tire sur le gardien. Une pluie de ratés que le coach de V. Club met au compte du manque de lucidité. «Marquer un but, c’est la chose la plus difficile au football. Cela exige de l’inspiration, de la justesse technique et de la lucidité alors que défendre  est plutôt simple, il faut juste être concentré» a expliqué le coach de V. Club en conférence de presse d’après-match. Cependant, le smartcoach ne blâme pas pour autant ses joueurs. «Tactiquement, nous étions en place. Je suis content de mes joueurs, ils ont respecté mes consignes, ne pas concéder d’occasion et essayer de s’en créer. Je ne reproche rien à mes joueurs. Lukong a passé un après-midi tranquille», a-t-il signifié tout en promettant de rectifier le tir prochainement. «Petit à petit, nous atteindrons la vitesse de croisière. C’était un match d’un très haut niveau. Les deux équipes ont offert à la LINAFOOT un match de référence, un qu’elle peut vendre auprès de sponsors», a-t-il conclu.

Habitués à un duel en distance dans la course au titre final, Dauphins noirs et Corbeaux ne départagent que très rarement lors de leurs confrontations directes. C’est pour la 11ème fois qu’un nul sanctionne le classico depuis 2010. Au classement, Mazembe reste en tête avec désormais 7 points alors que V. Club, avec 5 points, grimpe à la 2ème place.

Lire aussi: Le classico congolais, une histoire des nuls

A Lubumbashi pendant ce temps, Maniema Union et Dosco ont offert du spectacle. Au total, 4 buts ont été marqués pour un score de 2 buts partout. Les deux buts des Maniemiens portent la signature de la jeune pépite transfuge de Nyuki, Emmanuel Bola.

Michael Lurhuma

Partager:
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer