Championats européensFoot internationalLéopards

Beni Baningime, 19 ans et déjà crack

A tout juste 19 ans, Beni Baningime a déjà tout d’un futur grand, ce milieu de terrain formé à Everton fait depuis quelques semaines la joie du club de la Mersey. Les Tofees, auteurs d’un début de saison mitigeux peuvent avoir un motif de fierté, cette dernière trouvaille est un diamant à l’état brut, natif de Kinshasa (RD Congo), Beni Baningime a émerveillé son monde lors de la défaite des siens face à Chelsea (1-2) en Coupe de la Ligue. Dimanche face à Leicester, Beni Baningime a livré une prestation plus qu’honorable. Jusque-là inconnu du grand public, Beni Baningime a profité de la promotion de son entraineur chez les U23, David Unsworth, sur le banc de l’équipe première pour avoir du temps de jeu.

Possédant de l’énergie à gaspiller, Beni Baningime s’impose au fil de match comme un élément clé de l’autre club de Liverpool. Dur sur l’homme et adroit dans ses relances, Beni est éligible pour porter le maillot des Léopards et il ne ferme pas la porte à son pays natal bien qu’il n’ait pas encore fait son choix quant à son avenir international.

«Mon père et moi devront en parler. Nous sommes concentrés sur le club. Je sais que je dois y penser et choisir pour quel pays je vais jouer», a fait savoir celui qui est venu en Angletterre il y a dix alors qu’il n’était âgé que de 9 ans au micro de la BBC. A l’heure où le débat sur les binationaux bat son plein, la fédération RD-Congolais ferait mieux de sortir le grand jeu pour tenter de le convaincre. Présent dans l’effectif des Toffees, Yannick Bolasie a tout du parfait ambassadeur…

Partager:
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer