Championats européensFoot internationalInterclubs UEFA

PSG : L’ombre de Trapp plane sur Areola

A Paris, une défaite est un événement, invincibles jusqu’ici, les joueurs de la capitale ont subi leur premier revers de la saison à Strasbourg (1-2), samedi, lors de la 16e journée de Ligue 1. La victoire a plusieurs patriarches mais l’échec est souvent orphelin, ce vieux adage s’est encore vérifié ce week-end. Défaits samedi à Strasbourg, le PSG est redescendu sur terre pour notamment désigné les responsables de cette débâcle inattendue. Première cible, Alphonse Areola. Le gardien qui a fait ses preuves du côté de Villareal a encore une fois affiché ses limites. Dans un effectif où la concurrence est à tous les postes, les français n’a pas été épargné des critiques ces derniers temps. Préféré à Kevin Trapp, lui-même déjà critiqué la saison passée, Areola semble ne pas rassurer ses arrières mieux que l’allemand.

Contre le promu, Areola n’a effectué aucun arrêt. Pire, sur les deux seuls tirs des strasbourgeois, le héro de «Madrigal» est allé cherché la balle au fond de ses filets. Sur le but de Nuno Da Costa, le français hésite une sortie, sur celui de Stéphane Bahoken, il se couche trop tôt et ne parvient pas à stopper la course du ballon. Les boulettes ne font que s’accumuler, encore et encore. Déjà contre Metz (5-1), Toulouse (6-2) et Nantes (4-1), Areola s’était effectivement incliné sur les seuls tirs cadrés des adversaires. Contre Marseille (2-2) et Monaco (2-1), ses stats n’affichaient qu’un seul arrêt. Beaucoup trop peu pour un gardien qui bénéficie d’une confiance presque aveugle d’Unai Emery.

Intouchables en Ligue 1, le PSG doit proposer mieux s’il veut prétendre au titre et l’absence d’un gardien de haut niveau pourrait coûter très cher au sextuple champion de France. Face aux équipes plutôt faibles, Areola a fait le boulot (Celtic et Anderlecht), et a eu peu de travail lors du match aller contre le Bayern Munich (3-0). Un scénario qui ne devrait pas se reproduire en Allemagne dans deux jours puisque les Bavarois ont clairement remonté la pente après un mois de septembre catastrophique. Un test important pour Areola, qui va devoir changer de visage. Kevin Trapp, excellent contre Troyes (2-0), mercredi, guette une place de titulaire. Peut-on affirmer qu’Areola a le niveau pour ce PSG là? Trapp mérite d’être titulaire? Votre avis compte dans nos commentaires

Partager:
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer