Coupe d'AfriqueFeaturedFootball nationalLéopards

Cas Bakambu: le gros mensonge de Florent Ibenge

En prévision du match de la 2ème journée de la campagne de qualification à la CAN Cameroun 2019, Florent Ibenge a publié ce lundi 27 août la liste de 26 léopards sélectionnés. Comme l’annonçait votre réaction via Twitter, Cédric Bakambu est absent de cette sélection, pourtant l’attaquant de Beijing Guoan est dans la forme de sa vie.

Joint par nos confrères de Times.cd, le sélectionneur a évoqué une raison administrative. «Il y a un problème avec Cédric, parce qu’il n’a pas un passeport biométrique» a déclaré Florent Ibenge. Et pourtant 72 heures avant la publication, Sportscom.cd titrait sur son site: «Probable présélection, Bakambu paie cash». Selon ce média d’actualité sportive, l’ancien attaquant de Villareal ne devrait pas figurer sur la liste d’Ibenge car ce dernier reproche à l’attaquant ses prises de position drastiques à l’encontre de sa personne.

 

Quand Ibenge veut mentir tout un peuple

Cédric Bakambu, connu pour son hostilité envers le coach et la fameuse «Excusez notre ambition» a plus d’une fois décliné l’invitation d’Ibenge, celui-ci a-t-il craint d’essuyer un nouveau revers? On le saura peut-être jamais mais ce qui est vrai, Ibenge n’est pas en odeur de sainteté avec son attaquant. Plus récemment, Bakambu tweetait «… Viser l’excellence pour mon pays. Pour ma vie», comme pour dire qu’il existerait un manque de quête d’excellence au sein de la sélection, du moins dans sa configuration actuelle.

La raison évoquée par Florent Ibenge -manque du passeport- est une insulte envers les efforts du gouvernement, la RD-Congo n’est plus ce pays d’il y a quelques années où la simple délivrance d’un passeport pouvait prendre une éternité. A ce jour, cinq à sept jours ouvrables suffisent, voire moins en cas d’urgence manifeste. D’autre part, dire que Bakambu ne peut voyager est une insulte pour la connaissance collective du monde du football d’autant plus qu’on sait que la plupart des joueurs professionnels ne voyagent pas avec leurs passeports congolais mais plutôt avec celui de leurs pays d’adoption. Ici, la double-nationalité est une autre paire de manches.

Bakambu affichant fièrement son passeport français

Pour rappel, Cédric Bakambu est détenteur d’un passeport français -voir photo-, il pourrait l’utiliser pour voyager et venir utiliser son passeport semi-biométrique congolais pour les formalités de la FIFA. Sauf si Ibenge veut nous faire croire que la FIFA, elle aussi, n’accepte plus les passeports biométriques.

Team Ndembo

Partager:
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer