Coupe d'AfriqueFeaturedLéopards

Libéria-RDC: quelle défense pour les Léopards?

La deuxième journée des éliminatoires CAN Cameroun 2019 avance à grand pas et le sélectionneur de la RD-Congo Florent Ibenge a d’ores et déjà publié sa liste. Une liste des 26 joueurs dans laquelle on retrouve, pas moins de 9 défenseurs dont 5 latéraux et quatre centraux. Retour sur les forces et faiblesses de chacun et l’avis de la rédaction sur la défense à aligner.


Lire aussi =>  Libéria-RDC: présentation des 3 gardiens retenus


  1. Issama Mpeko

Djo Issama Mpeko est actuellement le doyen de l’équipe nationale. Lé joueur du TP Mazembe s’est considérablement amélioré au fil des années. Connu pour ses lacunes dans la dernière passe dans les phases offensives, l’ancien latéral du DCMP et de V. Club est aujourd’hui un modèle dans ce domaine. Rigide défensivement et adroit offensivement, Issama est malheureusement rattrapé par le poids de l’âge dans un poste qui nécessite une grande débauche d’énergie.

  1. Djuma Shabani

Djuma Shabani est la nouvelle étoile du football RD-congolais. Transfuge du FC Renaissance, le latéral droit fait aujourd’hui le bonheur de l’As V. Club. Sa pointe de vitesse est une qualité importante pour un latéral moderne, cependant la concurrence à son poste ne lui permettra certainement pas, du moins pour l’instant, de s’imposer chez les Léopards A.

  1. Jordan Ikoko

Ikoko est le prototype du latéral moderne, dur sur l’homme, rapide balle au pied et fin dribleur, Jordan Ikoko est aujourd’hui une perle brute pour les Léopards. Brute parce qu’il ne s’est pas encore fond dans le collectif de Florent Ibenge, la constance de Djo Issama ne lui facilitant pas la tâche. Aura-t-il sa chance cette fois-ci ? Il faudra d’abord qu’il réponde à l’invitation du staff.

  1. Artur Masuaku

Il est actuellement le meilleur joueur RD-congolais évoluant en Europe, désigné deuxième meilleur dribleur de PremierLeague anglaise la saison passée, le latéral droit de Westham est promu à un avenir meilleur en sélection, lui qui a opté pour les Léopards alors que l’équipe de France lui tendait les bras. Toutefois, il faudra reconvaincre un joueur qui a séché la sélection en Mars suite aux mésententes entre le Ministère et la Fédé.

  1. Glody Ngonda

Ngonda est certainement une des plus grandes réussites de la carrière de Florent Ibenge qui a su reconvertir ce milieu offensif de formation en latéral gauche. Aujourd’hui, «Maestro», comme on le surnomme à Kinshasa, est une référence nationale à son poste. Auteur d’une saison époustouflante avec son club et déjà titulaire en sélection, Ngonda vient avec le statut de favori à son poste.

  1. Yannick Bangala

Défenseur central, latéral droit, milieu défensif, Bangala sait tout faire. L’ancien capitaine du DCMP aujourd’hui à V. Club est un leader né. En sélection, Yannick Bangala n’a pas encore connu ses grands jours, excepté le CHAN 2016 où sa prestation fut tout de même très moyenne. A son poste il y a de la concurrence et ça, Bangala le sait. C’est avec toute humilité qu’il rejoindra la sélection et tenter d’y faire ses preuves.

  1. Wilfried Moke

En moins de 10 sélections, Wilfried a séduit son monde. Dur sur l’homme et très bon à la relance, le joueur de Konyaspor s’est imposé comme la véritable tour de contrôle de cette défense. Son association avec Luyindama, très prometteuse face au Nigéria, devrait sauf surprise être reconduite.

  1. Christian Luyindama

Que dire du boss? Luyindama est une preuve que la patience, le travail et l’amour du travail sont les clés de la réussite. Passé par DCMP, Sanga Balende et Mazembe, Luyindama est ce genre de joueurs à qui on ne promettait pas une grande carrière. Et pourtant, en une saison, il est devenu le chouchou de Sclessin, stade du Standard de Liège.

  1. Bobo Ungenda

L’ancien capitaine du DCMP réalise une saison honorable avec les futurs champions d’Angola, le Primeiro d’Agosto. Une sélection logique.

 

Avis de la rédaction

Avec l’absence de Tisserand et les probables défections de Masuaku et Ikoko, Ibenge n’aura pas tellement de problème pour constituer sa défense. Logiquement, Moke et Luyindame devront occuper l’axe alors sur les ailes, Issama et Ngonda vont sans doute débuter.

Toutefois, il faudra beaucoup d’attention pour cet axe constitué de deux hommes réputés durs sur l’homme afin d’éviter un but bête comme celui contre le Nigéria, où encore des cartons inutiles.

Team Ndembo

Partager:
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer