Championats européensFeaturedFoot internationalTransfert

Mariano Diaz au Real Madrid, analyse d’un transfert surprise

A la vitesse de l’éclair, le dossier Mariano Diaz s’est conclu, en l’espace de 3 jours. L’attaquant de 25 ans retourne donc au Real Madrid tout juste une saison après son départ vers Lyon. Un retour pourtant improbable et imprévisible, du moins cet été. Analyse d’un des dossiers les plus rapides du mercato.

Depuis le 10 juillet dernier et le départ de Cristiano Ronaldo pour la Juventus, tout le monde s’attendait à un mercato agité du côté de Vadebebas. Et ce ne sont pas les cibles qui ont fait défaut. Neymar, Hazard, Mbappe, Kane, Icardi, Moreno, Cavani, Falcao, Lewandoski, … Tout le monde a été annoncé un temps au Real mais sans qu’aucune venue ne soit conclue. Un mois et demi plus tard, c’est donc Mariano Diaz qui devra probablement être l’unique renfort offensif du Real Madrid. Alors que l’ancienne star du Castilla avait d’ores et déjà conclu un accord avec Seville, Florentino Perez a décidé d’user de sa priorité d’achat, doublant ainsi les andalous.

Du côté de Santiago, le retour de Mariano est plutôt perçu d’un bon œil, l’ensemble des socios merengues ravis, ont salué le retour au bercail de l’ancien goleador du Real Madrid Castilla (30 buts en 40 matches). Cependant, une question se pose. Sans vouloir faire injure à Mariano Diaz, pourquoi la Casa Blanca n’a-t-elle pas recruté un nom bien plus ronflant pour pallier le départ de CR7?

Le Real a appris de ses erreurs et ne réalise plus de folies financières sur le marché des transferts depuis quelques saisons, le dernier gros transfert étant James Rodriguez et ses 80M€ en 2014. Cet été, Madrid avait donc le temps et les liquidités pour se faire plaisir. Mais selon Marca, le coup Mariano Diaz est loin d’être une spécialité de fin de mercato, à savoir un panic buy.

 

Mariano Diaz, un choix réfléchi

Après deux journées de Liga, Karim Benzema et Gareth Bale déroulent, leur complicité est manifeste sur le terrain, au point de rassurer les dirigeants madrilènes. L’idée de Julen Lopetegui était donc de trouver un joueur pouvant endosser le rôle de doublure de Benzema, le nouveau coach merengue ne comptant pas sur Borja Mayoral.

Auteur de 18 buts en Ligue 1 la saison passée, Mariano Diaz est donc entré en scène. Pour Manolo Romero, l’homme qui l’a découvert, Mariano présente l’avantage d’être jeune, il ne doute pas un instant des capacités du dominicain. «Il doit encore progresser quand il est associé à un autre attaquant. Mais il va accepter d’évoluer dans l’ombre de Benzema avec qui il est ami. C’est d’ailleurs lui qui a fourni à l’OL un joli compte-rendu sur Mariano. C’est un madridista au plus profond de lui, il va tout donner pour le Real Madrid», a-t-il déclaré sur les ondes de la Cadena SER.

Autre argument plaidant en faveur d’un retour au bercail du joueur: Mariano connaît le Real comme sa poche et n’a pas besoin de s’adapter à la Liga, malgré son maigre temps de jeu avec l’équipe première -8 portions de matches. Tous ces atouts réunis ont pesé pour son rapatriement à Madrid. D’autre part, son prix -entre 21 et 33M€-, relativement faible, ne perturbe pas les ambitions futures du Real. Marca croit savoir que le Real songerait toujours de recruter Neymar, il fallait donc faire des économies, en plus d’éviter une possible guerre d’ego dans les vestiaires avec la probable venue du brésilien dans un an.

Team Ndembo

Partager:
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer