FeaturedFoot international

Naby Keïta: jouer à Liverpool est un rêve de gosse qui se réalise

Ewood Park, quartier général de Liverpool a vécu une ambiance particulière ce jeudi 19 juillet 2018 et ce n’est pas l’officialisation de la signature d’Allison la cause. Le public venu en masse a admiré la première de Naby Keïta sous le maillot rouge. 45 minutes de pur régal que le joueur guinéen a offert au petit monde qui a fait le déplacement pour ce match amical face à Blackburn.

Certes, l’opposition en face est à relativiser, mais la première impression marque à jamais. Dès son entrée en jeu, le capitaine du Silly national hérite d’un ballon et lance, d’une transversale magistrale, Daniel Sturridge dans le dos de la défense. Ce ne sera que le début d’une suite de gestes techniques dont il a le secret. Sa conduite de balle, sa vision de jeu, son déplacement sur le terrain, autant de motifs de satisfaction pour Klopp qui a cassé la tirelire l’été dernier pour ce transfert record.

Recruté au RB Leipzig pour 53 millions de livres, le joueur de 23 ans, surnommé Deco par son père lorsqu’il évoluait dans les rues sablonneuses de Conakry, se voyait plutôt dans la peau de Steven Gerrard ou d’Andrés Iniesta. Aujourd’hui, il est considéré à Anfield l’héritier de son idole.

Réagissant à cette comparaison, Keïta veut garder les pieds sur terre. «Depuis ma signature à Liverpool, mon père m’a rappelé tout l’amour qu’il portait pour les Reds. Enfant, nous jouions dans les rues arborant les maillots de Liverpool», a commenté le milieu de terrain. Avant de poursuivre: «J’avais un tel amour pour Liverpool que je n’acceptais aucun autre surnom que Steven Gerrad, il était le patron du milieu et je me voyais comme tel, même si mon joueur préféré a toujours été Iniesta, il a une telle finesse, une qualité à la quelle tout milieu devrait aspirer». Et de conclure: «Deco était mon autre modèle, c’est drôle parce que c’était le joueur favori de mon père. Il m’appelait souvent Deco à la maison».

Concernant le choix du numéro 8, Naby Keïta a dit toute sa joie. «Depuis mon enfance, j’ai toujours voulu porter le numéro 8. C’est aussi le numéro que portait mon père quand il était joueur. C’est quelque chose de spécial pour moi de porter ce grand numéro pour toute la symbolique qui l’entoure ici à Liverpool. Ce fut le dossard de Gerrard mais je veux pas mettre la pression inutilement», a argumenté l’international guinéen en présence de la légende du club. Et de poursuivre: «Je ne savais pas que Steven sera ici, c’est donc encore plus excitant d’être présenté avec son numéro et en sa présence».

Team Ndembo

Partager:
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer