Coupe d'AfriqueFeaturedLéopards

[RDC-Zimbabwe] Bolingi, Kabananga et Mubele absents: Omari avait prévenu

Après la publication de la liste des 26 joueurs retenus par le sélectionneur national dans le cadre de la double confrontation face au Zimbabwe, plusieurs médias se sont mis à décortiquer cette énième liste d’Ibenge pleine d’incohérences.

Alors qu’une première ébauche avait circulée sur les réseaux sociaux (les animateurs de la sélection n’ont jamais voulu commenter sur l’authenticité), Florent Ibenge a, comme dans ses habitudes, pris tout le monde de court en oubliant trois de ses joueurs cadres. Bolingi, Kabananga et Mubele sont donc absents de la liste pour une première fois depuis belle lurette.

Pour nombreux analystes sportifs, ces absences ne sont pas fortuites. Elles seraient le fruit d’une analyse bipolaire en interne entre d’un part le staff technique des Léopards et d’autre part  le staff dirigeant de la FECOFA. L’on se souviendra de la sortie médiatique du président de la FECOFA après la contre-performance du onze national à Monrovia. «Il y a des joueurs qui sont appelés en sélection mais qui n’apportent aucune plus-value» avait déclaré Constant Omari au micro de la RTNC.

Kabananga, absent deux ans après

Kabananga, Mubele et Bolingi sont ceux qui cadrent le mieux avec l’incrimination du président de la fédé. Le premier, titulaire indiscutable depuis décembre 2016 (suite à la blessure de Bolasie), n’a jamais réussi à s’imposer en sélection et ce, malgré ses 3 buts marqués à la CAN 2017. En sélection, Junior Kabananga ne compte que 4 buts en 20 sélections, insignifiant.

Bolingi, quant à lui, a été présenté comme le successeur de Mbokani. Cependant, le joueur d’Antwerp en Belgique peine à trouver ses marques. En 22 sélections, l’ancien attaquant du TP Mazembe ne pointe qu’à 7 réalisations et pire, son dernier but dans le jeu remonte à octobre 2016 face à la Libye. Il a toutefois mis un penalty en novembre dernier face à la Guinée, ça fait une année tout de même.

Mubele, c’est l’histoire d’une carrière inconstante. Réputé vif et percutant, «Kata fumbwa» a été victime d’une succession de mauvais choix de carrière. Avec la nationale, Mubele n’a jamais réussi à s’imposer. Et ce n’est pas son but face au Togo lors de la CAN 2017 qui va cacher la forêt.

Tout ce que l’on peut dire, ces absences dénotent d’une nouvelle configuration au sein de la #Team243. Les trois joueurs écartés étant des cadres du coach «Flo», on s’attend à une nouvelle redistribution de cartes.

Et vous? Vous voyez quel trio en attaque face au Zimbabwe?

Team Ndembo

Partager:
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer