Coupe d'AfriqueFeaturedLéopards

CAN 2019: les notes des Léopards après la défaite face à l’Ouganda

Les Léopards de la RD-Congo sont tombés de haut face à l’Ouganda, 0-2, en clôture de la 1ère journéedu groupe A de la CAN Égypte 2019. De ce match complètement raté, Ndembo.net s’est penché sur la prestation individuelle des Leopards.

Matampi Ley: 5/10
Le portier Rd-congolais, irréprochable sur certaines actions, est fautif sur le 2ème but des Crânes. Son hésitation lui empêchait à sauver le ballon.

Issama Mpeko: 2/10
Auteur de la faute à l’origine du 2ème but ougandais, le défenseur du TP Mazembe est passé complètement à côté de son match. Offensivement, son apport a été insignifiant.

Arthur Masuaku: 4,5/10
Pour son baptême de feu en CAN, le latéral de Westham s’est montré tranquille. Calme et serein dans ses interventions, Masuaku n’est pas exempt de tout reproche sur l’action qui amène le corner du 1er but ougandais.

Marcel Tisserand: 3/10
Son association avec Luyindama est un gâchis dans l’axe, deux binômes incompatibles. Nonchalant, Tisserand a offert à l’Ouganda l’ouverture du score en oubliant complètement Kaddu.

Christian Luyindama: 3,5/10
Luyindama est la preuve que l’impact physique ne suffit pas pour être un bon défenseur. « Le boss » n’a certes perdu aucun de ses duels mais a multiplié des fautes inutiles et préjudiciables.

Merveille Bope: 2,5/10
Où serait passé le « Bope » du match amical face au Burkina? Le n°18 des Léopards est venu en touriste au milieu de terrain. Son carton jaune est un cerise sur le gâteau d’une prestation cauchemardesque. Clairement, Bope doit être soit en défense, soit sur le banc. Plus jamais au milieu.

Chancel Mbemba 3,5/10
Mbemba n’est pas un milieu et même si Ibenge s’offusque à l’utiliser tel, chaque matcg donne tort à « la mise à jour du coach android ». Mbemba n’a pas fait ce qu’on attend d’un milieu de terrain, défensif ou relayeur soit-il. Le capitaine des Léopards a excellé dans une conservation de balle stérile et inutile et quand il décidait de jouer collectif, ses passes n’arrivaient pas à destinations. Pour la première fois sous l’ère Ibenge, Mbemba est sorti en cours de jeu alors qu’il n’était pas blessé.

Paul José Mpoku: 2,5/10
Un de ses pires matchs en sélection. Une piètre prestation qui est tout de même à relativiser d’autant plus que « Polo » n’est pas fait pour la récupération et personne ne lui a apporté des ballons pour animer le jeu.

Meschack Elia: 5/10
Au milieu du désastre, Elia a tenté des choses. Discret lors de la 1ère période, l’ailier du TP Mazembe a tenté des percussions intéressante en fin de match mais il devra apprendre à conclure ses actions.

Cédrick Bakambu: 1,5/10
On ne le dira jamais assez! Bakambu n’est pas fait pour le système Ibenge. Conséquence, « Bakagoal » s’est transformé en « Bakanul ». Onyango n’a pas eu à forcer son talent face au fer de lance des Léopards. Il devra attendre pour marquer enfin son premier but en CAN.

Yannick Bolasie 0,5/10
Juste pour sa tentative détournée par Onyango en première période. Pour le reste, ces sont des dribbles ratés et des duels perdus à mettre à son actif.

Florent Ibenge: 0/10
Ibenge c’est du gâchis, ses erreurs sont devenues « un choix ». Le technicien RD-congolais se perd dès qu’il est mené. Et encore une fois, il a lancé tous ses 3 attaquants de pointe pour une cause désespéré. Un « onze de départ » sorti de Pluton, des changements incohérents et pour couronner le tout, un manque criant de responsabilité, rejetant la faute d’abord « aux joueurs ».

Michaël Lurhuma

Partager:
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer