FeaturedLéopards

Ibengemétrie: 14 sélections ont résisté à la furie android

Quel est vrai bilan de Florent Ibenge à la tête de la sélection nationale? A cette question, seuls les chiffres pourront répondre sans ambiguïté. Véritable star sur le continent, Ibenge a quitté son poste de sélectionneur de la RDC-Congo avec un bilan mi-figue, mi-raisin. En 50 matches dirigés, le technicien aura affronté 27 sélections et réussi à battre «que» 13. Ndembo.net revient pour vous sur les 14 sélections qui ont résisté à l’aura de l’homme android.

  1. Le Cameroun
    Principal adversaire des Léopards sous Ibenge (4 rencontres), les Lions indomptables se sont révélés intraitables avec 3 victoires et 1 match nul. Face au Cameroun, la RD-Congo a encaissé 6 fois. Seul Bolasie a réussi l’exploit de marquer un but face au Cameroun, le 07 janvier 2014, sur penalty.
  2. La Tunisie
    Par 3 fois, Ibenge a croisé la route des Aigles de Carthage sans remporter la moindre victoire. Lors de la CAN 2015, Bokila offre le point du match nul aux Léopards qualificatif pour les quarts. Deux ans plus tard, Ibenge connait un double cauchemar. D’abord à Rades avec une défaite, 2-1, et ensuite à Kinshasa où se poulains, malgré leur avance de 2 buts, se font voler la victoire, 2-2, et la qualification pour le mondial russe.
  3. Le Kenya et l’Irak
    C’est à coup sûr, un des plus grands échecs d’Ibenge. Sous son règne, les Arambee stars ont pris du galon en battant la RD-Congo à Kinshasa, 0-1. Ils échouent de rééditer l’exploit juste avant la CAN faute à une égalisation de Masuaku dans les temps additionnels. Quant aux Irakiens, ils peuvent se bomber le torse d’avoir fait tomber par deux fois les Léopards (1-2 et 0-1) à Oman en 2016.
  4. L’Egypte et le Ghana
    Egyptiens et ghanéens ont croisé la route des Léopards une seule fois lors de 5 dernières années. Lors de la CAN 2017, les Léopards partent, pour une rare fois, favoris face aux Black Stars mais la fratrie Ayew refroidit les ardeurs des coéquipiers de Mpoku, 1-2. Deux ans plus tard, l’Egypte, fidèle à sa tradition emploie les gros moyens pour venir à bout de la RD-Congo. El Mohamady et Salah paient l’addition facturée à 0-2.
  5. Le Nigeria et la Roumanie et le Cap vert
    Face à ces trois sélections, Ibenge aura remporté trois nuls qui ont saveur de victoire. En 2016, face au Cap vert, la RD-Congo n’est pas favori. Les insulaires sont au sommet de leur art mais n’arrivent pas à marquer, 0-0. Deux ans plus tard, c’est la Roumanie qui se présente avec le statut de meilleure défense des éliminatoires de l’Euro. Sans surprise, les européens ouvrent le score mais les Léopards puisent dans leurs dernières ressources pour égaliser grâce à un but de Bokila. Une année plus tard, bis repetita face aux mondialistes nigérians cette fois-ci. Malango, sur penalty, répond à l’ouverture du score nigériane.
  6. La Zambie, la Guinée équatoriale et le Burkina
    Du gâchis! Trois matchs que les Léopards pouvaient gagner, tellement ils se sont procurés d’occasion. Finalement, ce sera 1-1 face à la Zambie et 0-0 face à la Guinée équatoriale et le Burkina.
  7. L’Ouganda et la Tanzanie
    Le pire pour la fin. Deux défaites qui laisseront à jamais un goût amer. Un score de 0-2 à chaque fois et à une humiliation face à deux pays voisins non réputés. Elle semblait loin cette période dite «Sukola voisin».

Wise L.

Partager:
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer