Championats européensFeaturedFoot international

Ballon d’or : Covid-19 remporte l’édition 2020

Coup de tonnerre ! Le magazine français France football, organisateur du Ballon d’or, a annoncé que l’édition 2020 du précieux graal ne sera pas décernée, une première depuis 1956. La Covid-19 a donc eu raison de la plus prestigieuse récompense individuelle du monde sportif.

Le journal français a, pour motiver cette décision, évoqué les circonstances inhabituelles survenues tout au long de la saison suite à la pandémie de Coronavirus. Celles-ci ont lourdement perturbé le monde sportif qui s’est retrouvé à l’arrêt durant au moins 2 mois pleins.

« Pour la 1ère fois depuis 1956, le Ballon d’or va faire une pause. Il n’y aura pas d’édition 2020, car il s’avère, après réflexion, que toutes les conditions ne sont pas réunies. Nous pensons qu’une année aussi singulière ne peut -ni ne doit- être traitée comme une année ordinaire », a expliqué Pascal Ferré, rédacteur en chef de France football. Il a expliqué que « deux mois sur les onze généralement requis pour se faire une opinion et départager les meilleur.e.s » ont été retranchés du calendrier. Cela ne permet donc pas de « jauger et juger », surtout que les autres matches se sont déroulés -ou se dérouleront- ensuite dans diverses conditions -huis clos, cinq remplacements, final 8 européen sur un seul match…

Enfin, l’équité, marque de fabrique de ce titre honorifique, n’aurait pas été de mise, notamment au niveau comptable et de la préparation puisque tous les aspirants à la récompense ne pourraient pas être logés à la même enseigne. Certains ayant vu leur saison être brusquement arrêtée. « Pour s’éviter des calculs et des projections trop alambiqués, nous avons choisi la moins mauvaise des options », a-t-il conclu.

La décision, prise de commun accord avec toutes les composantes du groupe FF, n’a pas été facile. Il a fallu faire preuve de responsabilité dans le but de préserver la crédibilité et la légitimité de ce trophée icône, renseigne-t-on dans les couloirs de FF.

Lionel Messi, vainqueur de l’édition en 2019, devra attendre pour se succéder à lui-même ou connaître son successeur.

Michaël lurhuma

Partager:
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer