Coupe du CongoFootball national

Coupe du Congo: quand l’électricité s’invite à la fête du football

Don Bosco et Sanga Balende s’affrontaient dimanche au Stade des martyrs pour une place en quarts de finale de la 56ème Coupe du Congo. Programmée en début de soirée, la rencontre n’a pas connu d’issue alors que les deux équipes ne sont pas arrivées à se départager après les 90 minutes réglementaires.

Aussi étrange que cela puisse paraître, les 22 acteurs se sont produits dans le noir. En présence du ministre des Sports, les lampes du Stade des martyrs ont simplement refusées de s’allumer. Dans les tribunes, les rumeurs allaient bon train. Selon certains, «l’électricien du stade aurait perdu les clés d’accès au centre des commandes». D’autres ont plutôt mis en avant une manière pour ce dernier de protester contre ses arriérés.

Sur les écrans, le «royaume des ténèbres» installé le temps d’un match au stade des martyrs a vendu une mauvaise image de la RDC. Sur les réseaux sociaux, l’événement a été diversement commenté. «C’est la résultante du désordre et de la désorganisation qui règnent dans le football congolais et le gangrènent», écrit un analyste sur Twitter.

«Le ministre des Sports doit prendre des mesures idoines afin d’assainir le secteur. Il a été témoin oculaire d’une humiliation nationale», tweete un autre RD-Congolais.

Sur le terrain, le Cercle Sportif Don Bosco a finalement validé sa place en quarts de finale après la séance des tirs au but jouée ce matin. Les Salésiens l’ont emporté 4 tirs contre 1.

Armando Mananasi


Partager:
Afficher plus

Articles similaires

Fermer