Coupe du CongoFeaturedFootball national

Donatien Tshimanga, Coupe du Congo…: Parfum de scandale à la FECOFA

Parfum de scandale à la Fédération congolaise de football association -FECOFA. Donatien Tshimanga, président intérimaire de la Fédé est soupçonné de trafic d’influence. Selon un enregistrement sonore que Ndembo.net a pu consulter, le président intérimaire la Fédé annonce à son interlocuteur ses intentions de manipuler la finale de la dernière Coupe du Congo entre DCMP et Sanga Balende.

A en croire cet audio, la magouille serait une affaire d’État et vise à faire plaisir à la population du Kasaï, en cette période de profondes difficultés. Donatien Tshimanga affirme, dans cette conversation, avoir reçu la visite d’un membre de la famille présidentielle, venu s’acquérir du bon déroulement de la mission lui confiée. Derrière cette mission, Donatien Tshimanga aurait alors obtenu la promesse d’être maintenu à la tête de la FECOFA après les élections prévues en décembre. 

Dans un autre élément sonore, un des arbitres de la finale avoue avoir reçu des instructions claires du président a.i. de la FECOFA. Dans quel sens? Personne ne saurait le dire. Est-il que DCMP a finalement contourné le complot et a raflé le trophée. Seulement, les conspirateurs ne comptent pas s’arrêter en chemin. Une tentative administrative serait en cours pour déposséder les Kinois du graal remporté haut la main. Une démarche qui fait déjà jaser dans l’opinion alors que l’autre club kinois, V. Club, a vu Mazembe lui « ravir » le titre national dans les bureaux.

En attendant, la fuite de ces enregistrements vient mettre en avant une magouille abjecte au cœur de l’instance faitière. L’après Omari, que d’aucuns espéraient paisible, s’annonce plutôt tumultueuse.

Diego M./CP

Partager:
Afficher plus

Articles similaires

Fermer