Coupe d'AfriqueFeaturedLéopards

CHAN 2023 : Des Léopards motivés à l’assaut des Eléphants

Détermination. C’est le mot sur les lèvres de tous les Léopards de la RDC à quelques heures d’affronter les Eléphants de la Côte d’ivoire. Contraints au partage des points face à l’Ouganda lors de la première journée, les hommes d’Otis Ngoma sont «conscients» de la mission qui est la leur pour cette deuxième journée où tout faux pas est déjà interdit au risque de «retomber dans les calculs».

Issama et sa troupe ne font pas dans la dentelle: le match est d’une importance capitale pour leur survie dans la compétition et la pérennisation de l’héritage de la RDC dans cette compétition. En cinq participations, les Léopards n’ont jamais été sortis au premier tour. «Nous allons redoubler d’efforts pour rafler les 3 points et nous relancer. Nous en avons parlé en interne entre joueurs», promet d’ailleurs le capitaine dont l’objectif est de remporter cette compétition qui manque à son palmarès déjà bien garni.

Comme lui, l’autre tôlier de la sélection veut également y croire. Jean-Marc Makusu, déjà buteur lors des CHAN 2014 et 2016, peut entrer doublement dans l’histoire dès ce mercredi en devenant le premier joueur à marquer lors de 3 éditions de cette compétition réservée aux joueurs évoluant dans les championnats de leurs pays respectifs.

En ouvrant son compteur à l’édition algérienne du CHAN, Makusu va rejoindre le duo Elia-Kaluyituka comme meilleurs buteurs congolais dans l’histoire de la compétition.

Déterminé face à ce double défi personnel et collectif, l’ancien attaquant de Lupopo promet de «faire mieux face à la Côte d’ivoire». Remplaçant lors de la première journée, il affirme avoir le moral au top. «Le peuple congolais ne sera pas déçu», assure-t-il.

Des Eléphants revanchards

En face, la Côte d’Ivoire est également une bête blessée après sa courte défaite face au Sénégal. Devant les Léopards, les Eléphants jouent déjà leur destin dans la compétition. Une défaite va sceller leur sort.

De nouvelles en provenance d’Annaba annoncent un remue-ménage dans le onze d’Otis Ngoma. Avec l’absence quasi-consommée de Mondeko, Kikasa et Mutumosi ainsi que l’incertitude autour de la participation de Zemanga, le technicien congolais va devoir faire appel à son génie en plus de vouloir compenser les secteurs qui n’ont pas tourné face à l’Ouganda. A en croire les échos captés lors de la séance d’hier, jusqu’à cinq nouveaux joueurs pourraient être titularisés ce soir. Incontestable dans les buts, Siadi sera logiquement reconduit avec l’essentiel de sa ligne défensive. Leader de la défense tricolore lors de la première journée, Mondeko va être remplacé par Guy Mgingi. Seule incertitude, le flanc gauche où Luzolo n’est plus souverain. Boka et Ebunga sont montés en intensité ces derniers jours. Au milieu de terrain, Charvé Onoya et Maxi Mpia (si le forfait de Zemanga se confirmait) devraient faire leurs grands débuts aux côtés de Mika Miche alors que Bola, revenu de maladie, et Makusu sont annoncés titulaires, Ikangalombo, homme du match face à l’Ouganda, complétant le trio d’attaque.

Daniel Maleka

Partager:

Articles similaires

Fermer