Coupe d'AfriqueFeaturedLéopards

CHAN 2023 – Léopards: «remporter le derby pour l’Est du pays»

La 7ème édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) se poursuit ce samedi en Algérie avec l’entrée en lice des équipes du groupe B. L’entame de la première journée de cette poule, présentée comme l’une des plus difficiles, se résume en deux derbies. A 17 heures, la RDC affronte l’Ouganda, avant un alléchant Sénégal vs Côte d’Ivoire à 20 heures.

Pour la RDC, double vainqueur de la compétition en 2009 et 2016, la mission est triple: faire respecter son rang, se venger et honorer les mémoires d’une population meurtrie par les tueries à répétition à l’Est du pays.

Favori naturel du groupe

Pour sa sixième participation en 7 éditions, le pays d’Otis Ngoma est naturellement dans le trio de favoris aux côtés du Maroc, double tenant du titre, et de l’Algérie, pays hôte. La RDC a une histoire avec le CHAN dont elle a remporté la première édition. De plus, les Léopards n’ont jamais été sortis au premier tour (2 victoires et 3 quarts). Face à l’Ouganda, les Léopards tenteront également d’améliorer leurs stats. En effet, excepté le revers concédé en 2011 devant le Cameroun, la RDC a toujours remporté son premier match de groupe.

Casés dans un groupe relevé, les coéquipiers d’Issama auront à cœur de se rassurer avant d’aborder le Sénégal et la Côte d’Ivoire dont les noms rugissent bien plus que l’Ouganda.

Double vengeance en vue

Le derby RDC vs Ouganda est aussi l’histoire d’une double vengeance pour les Congolais. Dans la sous-région des Grands Lacs, la RDC est comme le grand-frère. Le prestige et l’orgueil dus à ce rang lui interdisent toute défaite. Quand en 2004, les Léopards se faisaient dompter par le Rwanda à la CAN tunisienne, c’est tout un pays qui s’est retrouvé plongé dans le deuil. Il a fallu attendre 12 ans et le CHAN pour voir la revanche grâce aux A’ en quarts de finale de l’édition organisée au Rwanda.

Face à l’Ouganda, l’histoire est similaire. La victoire des Crânes lors la CAN 2019 est restée en travers de la gorge des Léopards. Les A’ ont la mission de laver l’affront. Et, ils sont «prêts». Les Léopards version 2023 ont une forte consonnance TP Mazembe alors que l’Ouganda s’appuyent sur l’effectif de Vipers SC. Le club ougandais a privé la formation de Lubumbashi du ticket d’accès à la phase des groupes de la Ligue des champions en cours. L’heure de la revanche a peut-être sonné pour Issama et compagnie.

Un match dédié aux populations de l’Est

Le capitaine y a conscience, la victoire est obligatoire. Pour son troisième (après 2011 et 2020) et probablement dernier CHAN, Issama veut «accompagner le groupe» vers un objectif déjà fixé: «remporter le titre». Du haut de ses 34 ans, Djo Issama n’a jamais remporté de CHAN. Il espère y arriver cette fois.

De son côté, le coach Otis Ngoma pense que les clés du match seront dans la détermination. «Nous allons jouer pour faire plaisir à nos frères de l’Est», a promis le sélectionneur national, se rappelant des affres subis par la population de cette partie du pays, frontalière à l’Ouganda et au Rwanda. En attendant 17 heures, «les Léopards sont prêts», à en croire leur coach.

Daniel Maleka

Partager:

Articles similaires

Fermer